Bibliothèque

La S.A.L. met à disposition de ses membres, pour consultation et/ou emprunt, un fonds riche de plus de 1600 ouvrages liés aux sciences du ciel et de l’espace, auxquels s’ajoutent des numéros de périodiques spécialisés.

Les sujets autant que le niveau de lecture sont diversifiés. L’emprunt est gratuit, consenti pour une durée d’un mois et renouvelable sur demande.

La bibliothèque et son bureau d’emprunt est maintenant située au rez-de-chaussée de l’Institut de physiologie. Elle ouvre avant chaque conférence, de 18 h 30 à 19 h 30



Pour renforcer encore la disponibilité du service sans passer par une multiplication des jours et heures d’offre de service (impossible en pratique), il est dorénavant possible d’obtenir une ouverture sur rendez-vous, une manière de rendre la Bibliothèque capable de jouer son rôle quand les membres en ont envie ou besoin. Les coordonnées du bibliothécaire se trouvent en début de chaque bulletin Le Ciel : un contact téléphonique ou par écrit permettra de trouver une date convenant à chacun pour une ouverture « privée ».


Nouveau à la bibliothèque

En prenant un moment pour s’arrêter et regarder, on constate que les entités qualifiées de noires en astronomie ne le sont pas exactement pour les mêmes raisons. Le choix semble parfois dérangeant, quand la caractéristique à signifier n’est pas qu’une simple couleur, et un apprentissage, une mise en ordre des pensées devient nécessaire pour saisir la pertinence de l’adjectif. Roland Lehoucq et Vincent Bontems ont collaboré dans l’écriture des Idées noires de la physique, en décrivant successivement le ciel nocturne, des corps rayonnants, des trous, de la matière et de l’énergie. Le premier est astrophysicien et vulgarisateur efficace, le second est philosophe. L’ouvrage à quatre mains obéit à une structure nette : deux volets pour chaque notion, le premier résumant l’essentiel des connaissances scientifiques, le second explorant plus largement dans la culture les évocations et connotations que dans chaque cas la qualification de noir porte en germe, que cela serve ou nuise à la compréhension du concept en astronomie. Cette construction en série de diptyques fonctionne bien, car on devine directement la complémentarité entre les interventions des deux auteurs, malgré certains passages rendant les deux volets de chaque section inégaux en profondeur d’analyse.


Gaëtan Greco

Choisissez votre langue - Kies uw taal - Wahlen Sie ihre Sprache - Choose your language

Découvrez les partenaires de l’Embarcadère du Savoir

Découvrez nos publications dans la boutique en ligne de l’Embarcadère du Savoir